Candidatures

Règles de dépôt des candidatures pour un poste de dirigeant.e de Socle EGLC
1. Forme
Conformément aux statuts de Socle, la personne doit déposer une candidature écrite d’une longueur comprise entre ½ et 1 page. Cette candidature doit être envoyée par email à info[at]socle-eglc.fr avant minuit, à 2 jours francs maximum avant la réunion où se tient l’élection ou la nomination (avant J-2 à 23h59).
2. Fond
Le contenu de cette candidature doit être en conformité avec les statuts et règlements de Socle, les règles fixées par la charte éthique de Connections SAS, et le droit français et communautaire.
3. Esprit
La personne doit être guidée par l’intérêt supérieur de la communauté LGBTI+, la primauté du droit, le respect des droits humains et de la dignité humaine.
La personne doit mettre en avant ses compétences, son intégrité, son expérience, sa motivation, son sens du devoir, UN NIVEAU TRÈS ÉLEVÉ D’ÉTHIQUE, DE RIGUEUR ET D’INCLUSIVITÉ; son REJET absolu de l’arbitraire, du sectarisme, de la politique partisane, du népotisme et de l’usage de la violence en politique.
4. Image de marque
La personne qui souhaite être élue à la tête de Socle, doit porter un message de sobriété,  de bienveillance, de non-jugement, de culture, d’ouverture, et de respect strict du droit et des procédures, en même tant qu’une grande inventivité, réactivité et flexibilité.
5. Tempérament
La personne doit être capable d’endurer les conditions du travail dans l’événementiel : un climat de stress, des imprévus et ne pas s’attendre à de la reconnaissance.
La personne doit être insensible au regard extérieur.
6. Cadre
L’autonomie est très appréciée, mais le respect de la chaîne de commandement (statuts de l’association, délégations) est nécessaire pour ne pas engager la responsabilité d’un.e autre dirigeant.e à son insu. C’est notamment important pour LES DÉPENSES ET LES DETTES.
L’autonomie, sera avant tout à exprimer dans les arbitrages éthiques qui se présentent constamment.
Le non-respect des libertés individuelles DES TIERS est absolument inacceptable de la part d’un.e responsable de Socle : libertés de pensée, de conscience, d’expression, de réunion, de circulation, d’opinion politique, de mœurs, et de se sentir en sécurité.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close